Arts Martiaux et Energétiques de Wudang

Kung Fu

Tai Ji Quan

Qi Gong

Bagua Zhang

Défense Féminine

Wudang Jian

(Epée de Wudang)

Les Monts Wudang

La légende raconte que le Tai Ji Quan fut inventé par un immortel Taoïste du nom de Zhang Sanfeng qui séjourna au début du 15e siècle sur le Wudang Shan où il fonda une école d’Arts Martiaux.

On peut traduire Wudang Shan par Montagne du Guerrier Digne. Ce nom se rapporte au Dieu Zhenwu, le Véritable Guerrier, un ermite Taoïste qui, après 41 années d’entraînement sur le Wudang Shan, serait monté au ciel pour devenir une divinité.

La tradition chinoise assimile Zhenwu avec Xuanwu, le Sombre Guerrier (ou Guerrier Mystérieux), qu’on représente sous la forme d’un serpent et d’une tortue enlacés.

Vers 1420, Yongle, troisième Empereur Ming, fit construire une Cité Interdite au sommet du Wudang Shan. Il fit transporter depuis Pékin un temple de bronze recouvert de cuivre : le Temple d’Or et y installa une statue de Zhenwu. Le temple et la statue se trouvent encore aujourd’hui au sommet du pic du Pilier Céleste où le culte de Zhenwu est toujours bien vivant.

Le Wudang Shan comporte 72 pics. Tous, selon la tradition, s’inclinent vers le plus élevé d’entre eux : le pic du Pilier Céleste (sauf un, qu’on appelle pour cette raison le pic du Défi).

Deux sentiers gravissent la montagne depuis la Porte du Pic Sombre jusqu’auTemple d’Or : la Voie Sacrée de l’Est et la Voie Sacrée de l’Ouest. De nombreux temples jalonnent ces itinéraires, parmi lesquels, à l’Est : le Puit du Limage de l’Aiguille, la Pente du Prince et le Palais des Nuages Pourpres et à l’Ouest : lePalais des Cinq Dragons. Les sentiers se rejoignent au Palais de la Falaise du Sud et, de là, un chemin monte, en passant par le Palais de l’Audience du Ciel, jusqu’au Palais de l’Harmonie Suprême et au Temple d’Or.

Les palais et temples du Wudang Shan sont inscrits depuis 1994 au patrimoine mondial de l’Unesco.

La richesse et la vitalité des traditions Taoïstes, ainsi que la splendeur des paysages et des bâtiments anciens, font du Wudang Shan un lieu unique au monde qui marque profondément ses visiteurs.